31.05.2021.
Claude Chassot, Le Glèbe, à titre personnel


La salle polyvalente d’Estavayer-le-Gibloux est constituée de parois phoniques mortaisées. A ce jour, toutes ces mortaises sont endommagées, il en est de même pour la scène et le vitrage côté terrain de sport des enfants. Il remercie le Conseil communal de prendre en considération cette intervention.

31.05.2021.Philippe Savoy, représentant le cercle de Corpataux-Magnedens

Au nom du cercle et Gibloux pour demain. Rapport de gestion: Pour conclure sur ce rapport de gestion, et au-delà des remarques émises, nous saluons sa présentation générale qui fournit de très riches informations sur la marche de la commune durant l’exercice écoulé et durant la première législature. Pour faire encore mieux, nous suggérons que celui-ci soit mieux structuré qu’actuellement puisque chaque dicastère suit une logique différente. En outre, il mériterait d’être complété par un simple organigramme de l’administration dans son ensemble qui donnerait plus de lisibilité à la structure mise en place aussi bien à l’attention du Conseil général que de la population giblousienne.

31.05.2021.
Philippe Savoy, représentant le cercle de Corpataux-Magnedens


Au nom du cercle et Gibloux pour demain. Rapport de gestion: Au chapitre des gravières, il est fait mention d’un courrier que la commune a envoyé à l’exploitant de la gravière des Grands-Champs suite au non-respect des règles d’exploitation. Nous souhaiterions que ce courrier soit porté à la connaissance des conseillers et conseillères générales, toujours par soucis de parfaite transparence. L’application de ces règles d’exploitation étant de la responsabilité de la commune, nous souhaitons que le suivi soit garanti en tout temps.

31.05.2021.
Philippe Savoy, représentant le cercle de Corpataux-Magnedens


Au nom du cercle et Gibloux pour demain. Rapport de gestion: Au chapitre de l’aide sociale, nous lisons que 257 dossiers ont été traités l’an dernier. Toujours dans une perspective d’amélioration, nous vous demandons de préciser de combien de personnes il s’agit concrètement. De plus, si nous observons une augmentation linéaire du côté des curatelles entre 2012 et 2020 (avec un nombre de dossiers traités qui a doublé en 8 ans….), nous souhaiterions savoir quelle est l’évolution des situations pour l’aide sociale. Nous lisons bien qu’il y a eu 18 dossiers de plus en 2020 par rapport à l’année précédente, mais il serait très éclairant de savoir comment les situations de détresse ont évolué depuis 2012. Est-ce que le nombre de cas est globalement stable ? En augmentation linéaire ou exponentielle ? Cela nous permettrait d’établir une politique sociale, aux côtés du Conseil communal, en parfaite connaissance de cause afin de ne laisser aucun citoyen de notre commune sur le bord du chemin.

31.05.2021.
Philippe Savoy, représentant le cercle de Corpataux-Magnedens


Au nom du cercle et de Gibloux pour demain Rapport de gestion: A propos des statistiques concernant les effectifs des élèves au sein des classes et pour avoir une information la plus transparente possible, nous suggérons que les prochains rapports de gestion indiquent également les effectifs extrêmes (plus grand et plus petit effectif) de chaque niveau. En l’état les moyennes mentionnées laissent présupposer des effectifs de classe relativement bas alors que par exemple une classe de 6H de Rossens est composée de 30 élèves. Bien que cela se passe apparemment très bien pour la classe en question (et c’est tant mieux) de tels effectifs devraient être évités.

31.05.2021.
Philippe Savoy, représentant le cercle de Corpataux-Magnedens


Au nom du cercle et Gibloux pour demain. Rapport de gestion: Sur le thème de l’énergie, nous saluons la volonté de décarbonations sur le territoire communal. Le caractère impératif de cet objectif n’est plus à démontrer et correspond d’ailleurs à la volonté de la Confédération si le peuple veut bien accepter la loi sur le CO2 le 13 juin prochain. Dans le rapport de gestion, nous regrettons la formulation peu précise de « vision à long terme » présageant peut-être d’un manque d’ambition ou de priorité secondaire. La Confédération parle d’un objectif de diminution par deux par rapport à 1990 des gaz à effet de serre à l’horizon 2030. Qu’en est-il pour notre commune ? Ce sentiment « d’y aller doucement » est également renforcé par la relative faiblesse du budget octroyé aux subventions dans le domaine de l’énergie. Si on est passé de CHF 2'000.- à CHF 15'000.-, cela nous paraît infiniment trop peu. Dans le contexte global actuel, comment se positionne le Conseil Communal ? Quelle est sa stratégie de décarbonations avec des objectifs précis et des mesures à la hauteur du défi ? Les réponses à ces questions sont évidemment centrales pour le futur de notre commune qui est intégrée à un monde globalisé et nous ne doutons pas du fait que le Conseil communal et la commission de l’énergie vont nous permettre d’atteindre des objectifs ambitieux. Soyons plus que bons, soyons EXEMPLAIRE

31.05.2021.
Caroline Spicher, représentant le cercle de Vuisternes-en-Ogoz


Au nom du cercle et de Gibloux pour demain PAD des Planches: Le quartier des Planches se trouve totalement isolé du village de Villarlod. Cette situation ne répond plus après 30 années où aucun projet ne s’y est réalisé aux dispositions actuelles régissant l’aménagement du territoire. Son équipement est à compléter par d’importants investissements en routes, (largeur insuffisante) trottoirs, constructions de canalisations d’eau potable et eau usée. Nous soulevons aussi l’absence de transport public immédiat, absence également de transport scolaire en direction du centre scolaire d’Estavayer-le-Gibloux distant de plus de 3 kilomètres. Nous faisons le constat évident que l’éventuelle construction des 16 maisons prévues là-haut modifie la densité d’habitations dans cette zone de manière conséquente, sans parler de la mise à mal de l’environnement précieux pour notre commune et ses habitants d’une zone de détente et de promenade fort agréable à l’heure d’une course en avant effrénée au niveau de l’immobilier, sans égard pour les générations futures. A l’heure aussi où nous avons pris connaissance que certaines situations identiques ont été définitivement abandonnées en passant sous le joug de décisions du Tribunal Fédéral. (cf. le site de Pont-en-Ogoz, au bord du lac de la Gruyère) nous vous demandons au Conseil communal : 1. Quelle est votre position dans cette affaire ? 2. Si les opposants allaient entreprendre les mêmes démarches que d’autres citoyen-ne-s de ce canton avec la décision émise par Tribunal fédéral dans le cas cité précédemment, comment, dans le cas où vous seriez déboutés, assumerez-vous les inévitables préjudices financiers en sachant quelle est la responsabilité du Conseil communal dans la mise en zone ? »

31.05.2021.
Marianne Pittet, Le Glèbe, à titre personnel


Question en lien avec le Rapport de Gestion sur le sujet des gravières au nom de Gibloux pour demain : Nous saluons la remise en état des deux sites Boussevent à Farvagny-le-Petit et de Contramont à Grenilles ainsi que les mesures réalisées en faveur de la biodiversité. Comme le mentionne le conseil communal, la qualité de vie des citoyens s’en trouve grandement améliorée dans ces zones. Cependant, à la vue des grandes surfaces actuellement encore en exploitation, on peut continuer de s’inquiéter de l’impact des gravières sur la qualité de vie de nos habitants. En effet, la zone autour de l’autoroute, avec la présence des deux plus grandes gravières de la commune (canton) ne représente-t-elle pas aux yeux du conseil communal une forte atteinte à la qualité de vie dans cette zone notamment usitée par de nombreux citoyens. En outre, concernant la faune, de nombreuses espèces animales doivent pouvoir se déplacer pour répondre à leurs besoins biologiques. Les sites de GrandChamp et du Chaney représentent une fragmentation importante bien visible de leur habitat. Ce qui constitue une menace pour les populations animales à long terme. En ce sens, est-ce que l’ensemble des mesures natures et des conditions exigées lors du permis d’exploitation sont et ont été respectées de manière permanente depuis l’ouverture de la gravière de Grand-Champ ? »

Questions et autres interventions posées en séance du Conseil général adressées au Conseil communal

31.05.2021.
Elias Pesenti, représentant le cercle de Rossens


Activités des forêts: Existe-t-il une liste de tous les biotopes (d’importance nationale, cantonale et locale) présents sur le territoire communal ? Quelles sont les mesures mises en place par le Conseil communal afin de garantir à ces biotopes une conservation adéquate, surtout à long terme ? En outre, sur la base des plantations effectuées en 2020 et sachant que le réchauffement climatique est une problématique d’intérêt général qui ne fera qu’augmenter dans le futur proche: Quelle stratégie, la Commune pense-t-elle appliquer ces prochaines années afin d’assurer une bonne conservation de nos forêts face aux changements climatiques imminents ?